• broyaux

Odense, côté nourritures célestes et terrestres

Dernière mise à jour : 5 sept. 2021

Vieilles pierres, jardins, street art, architecture... toutes les cases étaient cochées ou presque :).





Mais cette petite ville nous a offert, de surprises en surprises, le plus que parfait car nous y avons aussi trouvé de quoi tarir (momentanément :)) notre soif et notre faim, au sens propre comme au sens figuré...


Commençons par les nourritures célestes et immatérielles, avec le magnifique musée d'art moderne : le Brandt Museum qui propose des expositions traditionnelles, mais aussi des espaces scénographiés et installations surprenantes.


La preuve en image...











Avec du musée une vue sur la street (cf. Odense, côté street).






Une magnifique exposition dédiée à Hans Scherfig.












Une ambiance envoutante.
































Une installation contant des histoires féériques ou tragiques (notre compréhension du Danois est limitée)












In fine, un moment magique mêlant découvertes artistiques et vues splendides sur la ville et sur la très belle œuvre de street art de MISS.TAKE : jeune fille et panthère, dont les regards nous ont accompagnées d'étage en étage.


Et surtout, ne vous arrêtez pas au musée. Il faut absolument parcourir toutes les placettes adjacentes. D'abord parce qu'elles sont fort jolies. Ensuite parce qu'elles abritent quelques cafés ou restaurants sympathiques. Enfin, parce que s'y cachent de belles œuvres de street art.








































































Qu'est-ce que cela fait du bien de se frotter à l'art, quelle que soit sa forme, son medium. On en sort revigoré !!!!




Continuons par les nourritures et breuvages terrestres, avec quelques bonnes adresses pour une pause apéritive ou gourmande :


Le Fynboen Son menu (version 6 ou 10 plats, personnellement nous avons failli caler sur les 6 "petites portions" du 1er) décline les spécialités de la Fionie (Fyn en danois) : légumes (petit pois, pommes de terre nouvelles, champignons), viandes (porc... en burger : spécialité internationalo - fionnienne :), délicieuse charcuterie, bœuf... ), poisson (thon), fruits (rhubarbe, cerise) et enfin (comme toujours au Danemark) herbes diverses et variées dans un melting pot délicieux... et je ne saurais toutes les nommer.





La place de l'hôtel de ville

Bordée de terrasses, trendy pour certaines, juste ensoleillée et avec vue pour d'autres.



Le Gronttorvet

Une cuisine traditionnelle danoise sympathique (smorebrod, poisson frit en mille-feuille, ragoût - patates), mais surtout un service agréable et un contexte ultra-paisible sur une place baignée de soleil ou le temps semble s'être arrêté... Convient aussi pour l'apéro :).


Pour précision sur le mille-feuille : il s'agit de poisson frit sur du poisson bouillu (couche dont le plat aurait avantageusement pu se passer), couvert d'une couche de crevettes, d'une couche d'œufs de lump, auxquelles s'ajoute en subtil équilibre tomate, concombre, asperge, sans oublier la couche de liaison mayonnaise (une passion danoise). Surprenant mais exotique.









Et son voisin, le bar à vin (qui tient plus du pub que du bar à vin) : Lorups Vinstue.


Storms Pakhus

Un temple de la street food.

Et oui ! Comme ils sont cools ces Danois (c'est un peu un leitmotiv des différents posts : cools, détendus, paisibles...) (c'est le pays le plus heureux du monde, quand même !!! Pas de bol, il paraît qu'ils sont en train de se mettre la pression là-dessus :) pour rester les premiers... :) et pas sûr que la pression cela marche, pour être heureux, cool et paisible :)).

Donc comme ils sont cools... ils ont su transformer une belle halle industrielle en Street Food Market, avec décos en moule (oui, là, pour les as du design, on repassera, quoique... ça le fait), grande table communautaire, stand variés... et musique, en soirée. Nous avons pris un plateau asiatique à partager, avec Banh mi, raviolis vapeur, poulet frit au piment (ah oui, nous reviendrons sans doute, sur cette passion du frit... pas sûr que nous tenions le séjour :)), frites de patates douces... et c'était très très bon !!!

Mais il y en a pour tous les goûts... et, une fois n'est pas coutume, pour toutes les bourses.